Com'à la ferme: Vente directe de produits de la ferme, Fournes en Weppes à 15mn  de Lille, Nord

La fruitière Bio du Boulonnais

Valentin et Emilie Debonne, Sylvie et Laurent Dumont

Sur l'exploitation de la fruitière Bio du Boulonnais

Nous sommes 2 éleveurs

Valentin et Emilie Debonne qui ont 60 brebis, 70 chèvres et de 20 vaches laitières, à Herbinghen près de Licques.
La fruitière Bio du Boulonnais


Laurent et Sylvie  Dumont qui
ont un troupeau de 60 vaches laitières de race Simmental à Bellebrune prés de Boulogne sur mer

L'essentiel de notre production est destinée à la fabrication de fromage: des tommes, des pâtes fleuries & lavées.
Nous mélangeons aussi les 3 laits pour en faire des fromages mi-vache mi-chèvre. et chèvre vache-brebis

Nos fermes sont principalement basée sur l'autonomie fourragère, nous essayons de produire tous nos fourrages
.

fromage de vache, chèvre et de brebis com à la ferme debonne valentin herbinghenAvec le lait des vaches,des chèvres et des brebis du troupeau familial, Valentin confectionne d’onctueux fromages bio fermiers. Des fromages à pâte pressée non cuite (La tome nature, fumé, aux herbes), à pâte molle à croûte fleurie (Le Licquois) et yaourts ...

 

 

 

Présentation de Valentin Debonne :

Il s’est lancé dans l’élevage et la production de produits dérivés du lait de chèvre.

Ce trentenaire demeurant à Herbinghen est titulaire d’un BEP et d’un Bac pro spécialisation transformation de produits laitiers.

Avec le lait du troupeau familial,Valentin confectionne d'onctueux fromages fermiers au lait de chèvre de brebis et de vache.

Il fit son apprentissage dans le Jura durant plusieurs mois afin de se perfectionner dans les fromages quels qu’ils soient. De retour dans le Pas-de-Calais, il développe un cheptel de chèvres de quatre-vingt-dix têtes et se lance dans l’élevage.

Puis c’est la fabrication de fromage que l’on trouve aujourd’hui dans sa fromagerie. Une production qui grossit chaque mois en respectant une qualité et un secret de fabrication.

Pourquoi les chèvres ?

Un animal très intelligent et sensible, elle est dotée d’une mémoire impressionnante. elles savent d’elles-mêmes l’heure de la traite et la place qu’elles doivent occuper. Cela se passe très facilement et puis c’est très gentil.

Combien de fromages ?

J’ai principalement deux types de produits, le lactique et la pâte mais on en décline une dizaine de variétés. Je produis également de la tomme de chèvre qui, elle, demande quelques six semaines minimum d’affinage. Chaque fromage est unique.

Comment sait-on que le fromage sera bon ?

Il y a l’aspect de la pâte, la couleur et la façon dont il se comporte à la louche. Cela va de pair aussi avec l’alimentation naturelle à base de foin de mes prairies.

Et demain ?

Je continuerai dans cette voie, la création permet aujourd’hui de mélanger les saveurs et de progresser dans la qualité du produit et cela toujours à taille humaine . Je ferai tout pour valoriser ma production mais aussi l’artisanat et la défense du goût.